Cape Town, here I come!

Publié le par Mélanie

Ça y est, c’est la fin de l’aventure à deux! Kevin repart en France, et c’est donc en solitaire que je m’envole pour l’Afrique du Sud, ma toute dernière étape. Ça me fait bizarre de me retrouver de nouveau toute seule après avoir passé autant de temps avec des gens, presque en continu (petit rappel: 3 jours de Tibo à Montréal, 2 semaines de Bib et Clairon à NYC, et 3 semaines de Kev en Tanzanie).

 

L’arrivée à Cape Town est saisissante : Cape Town, c’est pas l’Afrique. En tout cas, c’est pas l’Afrique comme je l’entends. Ici, la moitié des gens sont blancs, tout le monde s’habille à l’européenne, les gens parlent couramment anglais, et la ville a des allures de capitale occidentale.

 

Cela dit ça me plait plutôt pas mal… l’atmosphère est détendue, la ville est calme, mon auberge est extra, même si on est en plein hiver il fait plutôt beau, et comme de toute façon j’ai plus trop d’argent ni vraiment de motivation pour bouger, je décide de me poser quelques temps. …Au fur et à mesure, ce ‘quelques temps’ deviendra ‘jusqu’à mon départ’, et j’aurai passé en tout presque un mois au Cap. Autant dire que je suis incollable sur la ville.

 

 

En consciencieuse guide touristique, je vous présente donc mon top 10 des must-do Capetowniens :

 

 

1. Errer au hasard dans le centre et découvrir les différents quartiers : City Bowl, Bo-Kaap, Long Street, Castle of Good Hope,... 

P1050926

 

 

2. Escalader Table Mountain, randonner à loisir, puis regarder le soleil se coucher sur la baie avant de redescendre par le téléphérique à plaque tournante

 

P1050984

 

 

3. Prendre le train jusqu’à Muizenberg pour se prélasser sur la célèbre plage aux cabines de bain multicolores

 

P1060267

 

 

4. Visiter Robben Island, l’île-prison où a été enfermé Nelson Mandela de nombreuses années durant l’Apartheid, pour pouvoir décréter en toute connaissance de cause que ça ne vaut pas Alcatraz (ndlr : attention pas de méprise, je suis pas en train de juger les prisons en elles-mêmes ou les conditions de vie, ni quoi que ce soit de ce genre : je parle simplement de la qualité de la visite, entendons-nous bien)

 

P1060959

 

 

5. Pousser jusqu’à Hermanus pour entrevoir (je dis bien ENTREVOIR) les baleines depuis la côte

 

P1060780

 

 

6. Se prélasser au soleil dans le Company’s Garden en compagnie des écureuils, des canards et des pigeons (mais pourquoi diable les enfants aiment-ils tant les animaux sales ? et surtout, SURTOUT, pourquoi ont-ils une prédilection pour venir lancer leurs stupides boulettes de pain rassis juste à côté de l’endroit où je fais ma sieste, hein, POURQUOI ? si ça ne tenait qu’à moi on exterminerait tous les gosses, c’est vraiment une sale engeance)

 

P1050862

 

 

7. Faire une excursion au Cape of Good Hope (Cap de Bonne Espérance), le point le plus au Sud de la péninsule

 

P1060604

 

 

8. Faire le tour des vignobles du côté de Stellenbosch et Franschhoek et goûter les excellents Cabernet-Sauvignon, Chenin Blanc et autre Pinotage de la région

 

P1060998

 

 

9. Se promener sur l’élégant V&A Waterfront et se moquer des riches touristes qui y achètent leurs souvenirs trois fois le prix normal

 

P1060909

 

 

10. S’offrir un tête à tête avec un grand requin blanc en s’adonnant au Shark Cage Diving

 

P1060863

 

 

...Pour être honnête, si j’avais su, à première vue Cape Town n’est probablement pas la ville que j’aurais choisi pour me poser un mois. A tout prendre j’aurais préféré m’installer à Valparaiso, ou à San Francisco, ou à Queenstown… Mais après y avoir passé autant de temps, j’ai commencé à m’y attacher pour de bon, et c’est avec regret que je la quitte à présent...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fabrice 23/08/2010 11:23


Bravo pour cette magnifique Odyssée durable !

Bisous.

Papa